Jeunesse, Education, Citoyenneté, Spiritualité et Solidarité
Jeunesse, Education, Citoyenneté, Spiritualité et Solidarité

Réflexions et échanges sur la valorisation et l'enseignement des valeurs l'Islam et de l'éthique à Mayotte
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité

Aller en bas 
AuteurMessage
Ben
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 45
Localisation : Sada

MessageSujet: Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité   Dim 17 Juil - 6:49

On a souvent évoqué l'avènement du mois de jeûne comme moment de spiritualité par excellence et comme occasion propice à toutes formes de solidarité et d'aumône.
Certains peuvent-ils nous en parler davantage et nous en spécifier la signification?
Peut-on nous indiquer des actions possibles qui relèveraient de l'un ou l'autre des deux thèmes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 45
Localisation : Sada

MessageSujet: Re: Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité   Lun 18 Juil - 20:25

Il n'y a pas si longtemps que cela, à Mayotte, pendant le mois de ramadan les gens dressaient leurs plats à bordure des chemins publics et on était invité à grignoter avant avant de rentrer chez soi pour l'iftâr.
Aujourd'hui, c'est une pratique tombée complètement en désuétude, ou presque. Que pensez-vous qu'on puisse faire pour réhabiliter ces vertus anciennes et le sens du partage et de solidarité pendant le mois béni?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MALIKI
Admin


Messages : 9
Date d'inscription : 04/12/2010
Localisation : Pamandzi

MessageSujet: Re: Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité   Mar 19 Juil - 5:19

Encore une fois, voilà qu'Allah s'apprète à nous offrir le privilège de vivre une ènième fois le mois de ramadan. Il est sans doute unitile de faire ici, le rappel des valeurs que comporte l'esprit de ce mois. Tant vous etes nombreux, notamment à ce forum, à ne pas les ignorer.
Cela dit, voilà une occasion qui s'offre à qui espère d'Allah, un champ d'action pour exprimer le plus précisement, tout long d'une période bien singulière, la qualité de sa foi avec exigence.

C'est ainsi que le JECSS voudrait, pour inscrire sa présence dans le paysage mahorais, agir, naturellement avec l'aide de Dieu, dès ce mois de ramadan.

Cette association mettant en honneur entre autres valeurs, la fraternité, se nommant le comité Jeunesse, Education, Citoyenneté, Spiritualité et Solidarité, ne pourrait pas, ne pas considérer le ramadan! C'est pourquoi il se doit de mobiliser tout son energie pour mieux se positionner dans l'espace qui le notre. C'est pour cette raison, en prennant en compte notamment les paramètres de notre époques, les conjonctures et les changements mais aussi le contexte qu'il apparait que le JECSS, pour atteindre certain de ses objectifs se doit, là aussi d'innover. Dans le sens man sanna sunnatan hassannan.......

C'est en fin dans ce sens que je souhaiterais diriger la reflexion!!

Si nous aarivions à joindre durant ce mois de ramadan l'utile, ce qui nous ai recommandé, l'impératif et l'obligatoire et, à l'agréable, ce qui participe en notre faveur, l'éducation de notre société, notre jeunesse particulièrement à la civilité, à une recherche de soi, une spiritualité et la solidarité entre humain ou solidarité tout court; si nous arrivions à faire celà, notre requête pour contribuer pour notre bien et celle de la Communauté pourrait faire ressurgir l'esprit que nous recherchons ou faire naître un autre aussi fort avec les exigences actuelles.

Mais comment? Le débat est lancé, déjà avec le frere Ben et le champ encore libre!!!!

Pour moi, l'idée d'une journée qui prendra en compte les missions de chaque comité qui compose le JECSS me séduit. C'est àà dire une journée tout d'abord éducative par un ensemble d'activité à définir. Une journée, bien que les ainés sont vivement convier voire inviter, qui cible la jeunesse. Il serait pertinent d'arriver à démontrer que citoyenneté et spiritualité ne sont pas contradictoire mais en connivence pour batir une civilité. C'est une journée qui mettrait le nécéssiteux au centre et organiser notre solidaté. Nous avons là l'occasion de joindre la théorie à la pratique.
Donc une journée, sous forme de colloque, conférence-débat ou d'échanges, suivie de démonstrations diverses, d'un foutour communautaitre et si possible, d'une communion au tarawiih qui me semble demander effectivement une grande logistique mais qui mérite d'être et d'exister.

Mais comment et avec quoi? Encore en reflexion!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben
Admin
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 45
Localisation : Sada

MessageSujet: Re: Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité   Mar 19 Juil - 19:20

MALIKI a écrit:

Si nous arrivions à joindre durant ce mois de ramadan l'utile, ce qui nous ai recommandé, l'impératif et l'obligatoire et, à l'agréable, ce qui participe en notre faveur, l'éducation de notre société, notre jeunesse particulièrement à la civilité, à une recherche de soi, une spiritualité et la solidarité entre humain ou solidarité tout court; si nous arrivions à faire celà, notre requête pour contribuer pour notre bien et celle de la Communauté pourrait faire ressurgir l'esprit que nous recherchons ou faire naître un autre aussi fort avec les exigences actuelles.
L'idée est intéressante, mais il est vrai que ça reste théorique. Il faut passer d'un concept, d'une idée à une concrétisation. Il faut donc un plan d'action faisant état des éléments de faisabilité.

MALIKI a écrit:
Pour moi, l'idée d'une journée qui prendra en compte les missions de chaque comité qui compose le JECSS me séduit. C'est àà dire une journée tout d'abord éducative par un ensemble d'activité à définir. Une journée, bien que les ainés sont vivement convier voire inviter, qui cible la jeunesse. Il serait pertinent d'arriver à démontrer que citoyenneté et spiritualité ne sont pas contradictoire mais en connivence pour bâtir une civilité. C'est une journée qui mettrait le nécessiteux au centre et organiser notre solidarité. Nous avons là l'occasion de joindre la théorie à la pratique.
Donc une journée, sous forme de colloque, conférence-débat ou d'échanges, suivie de démonstrations diverses, d'un foutour communautaitre et si possible, d'une communion au tarawiih qui me semble demander effectivement une grande logistique mais qui mérite d'être et d'exister.
Mais comment et avec quoi? Encore en reflexion!!!

l'Iftâr est sans doute une très bonne idée et sa concrétisation plus facile. Je crois que les gens sont prompts à soutenir cela, et c'est un bon point pour la faisabilité. Regrouper quelques personnes pour l'organisation peut être à notre portée.
Par contre, ce qui est mieux pour l'iftâr, c'est d'en faire bénéficier les nécessiteux et non de les partager entre "nous", même si cette dernière option est tout à fait digne.

Quant à la conférence débat, il faut bien réfléchir dessus, car on a besoin de faire intervenir d'autres ressources intellectuelles et logistiques et il faut voir avec leur disponibilité. Qui plus est, une telle rencontre suppose aussi une participation des gens (et a priori le soir), et il faut voir , et je me demande si le ramadan est un moment propice à cela.

L'une des choses sur lesquelles nous pouvons se pencher, et quelle qu'en soit l'option choisie, c'est d'établir une espèce de check-list d'actions d'un grand intérêt pour la spiritualité, que celles-ci relèvent du rituel, de la morale, de la solidarité,etc., et la diffuser. Cette diffusion sera ainsi un 1er pas pour la communication sur autant l'éducation, la spiritualité que la solidarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Ramadan, entre spiritualité et solidarité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dialogue entre les religions et les spiritualités
» Marie-Caroline Missir (L'express) : "La "solidarité" entre les castes de professeurs ne joue pas et ne jouera jamais".
» Personnalité et spiritualité
» paysans et campagnes entre solidarite et nouveaux defis
» Solidarité, Empathie et Sympathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jeunesse, Education, Citoyenneté, Spiritualité et Solidarité :: Education, Citoyenneté et Spiritualité :: Les piliers et les fondements en question :: Les piliers-
Sauter vers: